Vos questions sont entre de bonnes mains

Guides, modèles de letttre, fiches pratiques... On vous laisse la carte. Faites votre choix !

Plante médicinale

Partager
Envoyer par email

Si l'on insiste sur la connaissance des plantes et si, dans le doute, un avis auprès d'un médecin ne doit pas être exclu, c'est que les plantes médicinales ont beau avoir des vertus thérapeutiques, elles ne sont pas toutes sans danger.

Plante médicinale : respecter le temps de prescription

Comme son nom l'indique, lorsqu'elle n'est pas dangereuse, on peut utiliser une plante médicinale dans un but thérapeutique pendant un certain temps — et non pas de façon continue comme certains peuvent être tentés de le faire.

Le premier conseil est donc de respecter le temps prescrit lorsque l'on fait une cure, sous peine de dommages.

Par exemple, le ginseng, qui est un tonique général de l'organisme, ne doit pas être pris en cure de plus de 3 mois.

Respecter la posologie pour chaque plante médicinale

Le deuxième conseil : respecter la posologie indiquée.

Lorsque vous prenez une plante médicinale sous forme de gélule, respectez-en la posologie indiquée. Même chose avec le dosage des plantes en vrac.

Plante médicinale : demandez un avis médical

Le troisième conseil : l'utilisation de la phytothérapie ou de toute autre thérapie ne doit jamais se prolonger sans un avis médical.

Il ne faut pas oublier non plus que soigner les symptômes sans chercher à supprimer la cause, n'est pas une bonne approche.

On peut soigner un eczéma avec la phytothérapie, par exemple ; mais si l'eczéma revient dès l'arrêt du traitement, c'est parce que l'on n'a pas su traiter la cause.

Il faut donc se demander d'où vient cet eczéma (eczéma de contact ? stress ? fatigue ?) et traiter aussi le problème en amont.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.